Mustapha Benfodil: Lecture-Installation: l’ANTILIVRE

Dans cette lecture-installation, il est question de « ratures » plus que de « litté ». De boules de papier froissé. De chapitres biffés. De carnets intimes exhumés du caveau du temps. De déchets papier devenus archives. Il y est question aussi de « bibliocaustes » et d’autodafés, de manuscrits refusés par le marché, de livres broyés Entre destruction et recyclage poétique, un autre récit s’écrit. Un livre qui revient de loin : L’ANTILIVRE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *