Carnet d’Atelier 1

NAIM BOUKIR

Dans son oeuvre, le travail graphique très minutieux, lent, patient et riche est le reflet de sa quête spirituelle intérieure. L’introspection poussée au plus profond de lui-même. Son univers mystique fait éclater la réalité, la balaie pour s’élever vers des sphères si hautes de lumière et de recherche du divin qui nous rappellent la transe soufie où pour comprendre la nature du monde, il faut s’élever par palier. L’homme est un microcosme, c’est-à-dire un monde en réduction où l’on trouve l’image de l’univers en approfondissant la connaissance, on arrive ainsi à une perception du monde qui est déjà en soi une forme d’approche de Dieu.

carnets datelier 1 – web